Motorisation BMW

Choix de la motorisation et mise en application

Fidèle adapte du V8 Rover depuis plus de 20 ans, il faut reconnaitre que ce fabuleux moteur au rapport poids/encombre/puissance imbattable commence à dater (plus de 50 ans) et sa puissance réelle plafonne au alentour de 250 Cv.

Les temps changent et le besoin de puissance augmentant, un des critères retenu pour le LR5 est un moteur d'un puissance d'environ 300 Cv. Le bloc Rover est d'office éliminé du choix puisque à cette puissance, il devient trop fragile.

Après un tour d'horizon des disponibilités locales, peu de gros V8 existent sur le marché. Si aux USA les V8 sont courants, en Europe, seuls les marques allemandes ( Audi, BMW et Mercédes) et Anglaises (Land Rover, Jaguar, Aston Martin...etc) utilisent ce genre de bloc.

Autre problème commun à tous ces propulseurs : l'électronique de gestion moteur. Tous ce moteurs modernes sont gérés par des systèmes de gestion électronique intégrant des fonctions plus ou moins complexes y compris des anti-demarrages de dernière génération. Quelque soit le moteur retenu, un système de gestion moteur indépendant devra être utilisé en lieu et place du système d'origine.

Mon choix c'est arrèté sur le Bloc BMW V8 4.4 l de 2ème génération. Ce fameux M62B44 32 soupapes ne connaissant pas les problèmes de chemises alu de la génération précédente du M60B40, n'est pas encore équipé du système de distribution variable "Vanos" de la génération suivante. Avec un rapport d'origine de 65 Cv/litre, ce bloc coupleux dont la fiabilité a largement été prouvée supporte sans problème une légère reprogrammation  pour obtenir 320 Cv et quelques 420 Nm de couple sur une très large plage de régime. Son taux de compression a 10.5 /1 permet également le montage d'un turbo très répandu dans le monde du drift.

Issue des BMW 540 ou 740, ce bloc tout alu d'un poids total de 212 Kgs est très généralement accouplé à une boite automatique dont la gestion est également intégrée au système élecrtonique. La transformation en boite manuelle nécessite le recours aux boites 5 ou 6 vitesses équipant les série 5 ou 7  ou M3 / M5. La boite 5 sera retenue en raison de son poids contenu (36 Kgs) et de son plus faible encombre 12 cms de moins en longueur. 

Ensemble moteur/boite :

Bmw

 

Un volant moteur monomasse allégé est réalisé sur mesure afin de permettre l'utilisation d'un embrayage renforcé avec un disque de 240 mm de diamètre.

Photo

 

Un certain nombres de modifications devront être apportées au moteur et à ses périphériques, à savoir :

- Réalisation de nouveaux supports moteur, celui de gauche conservant sa fonction de dérivation d'huile est direction de filtre à huile déporté.

Img 0585

 

Img 0586

- Fabrication d'un support destiné à recevoir la pompe à huile HP de la direction hydraulique en lieu et place du compresseur de clim.

- Création d'un nouveau carter d'huile inférieure.

Img 0583

 

Il ne reste plus qu'à transformer ce groupe moto-propulseur en 4x4 par utilisation d'une boite de transfert indépendante. Outre le recours à une boite Atlas, quelques construteurs de 4x4 ont utilisé ce montage : Lada, Suzuki et Mercedes. Les 2 premiers n'utilisant que des "petits" moteurs, seul Mercedes sur le Classe G pouvait être envisagé. La rareté du l'offre sur ce modèle de boite de transfert m'a conduit à explorer d'autres sources. J'ai finalement opté pour une boite de tranfert équipant les camions Allemand IFA. Cette boite offre des rapports de 1.1 en longue et 2.1 en courte, dépourvue de différentiel central, c'est une boite 4x2/4x4 par crabotage du pont avant. Conçu pour du poids lourd, cette boite accepte sans problème le couple du moteur BMW.

Boites de transfert IFA :

Bt

 

Une bride est tournée sur mesure afin de permettre l'accouplement de la boite de transfert à la sortie de la boite de vitesses.

Img 0589

 

Les éléments étant réunis, il reste à faire fonctionner le moteur avec un système de gestion électronique adaptable.

Voir section " Système Injection MEGASQUIRT".

Concernant l'échappement, il est constitué par 2 lignes indépendantes, les collecteurs d'origine ont été conservés et modifiés.

Les lignes passent de chaque coté de la mécanique pour déboucher à l'arrière par 2 silencieux.

Img 0588

 

La difficulté d'une ligne d'échappement, outre l'équilibre des gaz, est de ne pas confondre bruit et sonorité ...

S'agissant d'un gros V8, le but est d'avoir un concert....A vos écouteurs :

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site