L' électricite du Range Rover

L'électricité du Range est composée de 2 élements principaux :

1/ Le faisceau d'origine est dépouillé pour ne conserver que les fonctions d'éclairage et des essuis glaces avant.

2 / Un nouveau faisceau permettant le fonctionnement du reste des éléments tels que refroidissement moteur, alimentation en essence, treuils ..etc

Le travail est long et fastidieux mais primordial pour le futur bon fonctionnement de l'engin.

Les relais sont tous regroupés en un seul et même endroit sur le tableau de bord. La boite à fusibles d'origine est partiellement réaffectée aux nouveaux circuits électriques.

 

 

 

 

 

 

 

Après quelques bonnes heures de dénudage,sertissage, gainage....le circuit électrique est terminé. Un nouvelle console au centre du tableau de bord regroupe l'ensemble de l'électricité du véhicule.

Cette platine regroupe l'ensemble des commandes du véhicule a savoir (de gauche a droite) interrupteur de contact d'allumage et bouton poussoir du démarreur, intrupteur de commande du système  de refroidissement (automatique sur sonde ou manuel forcé, pas de position Off !). Juste en dessous l'inter des pompe a essence (réseau pompes 1, Off , réseau pompes 2). La tirette a voyant rouge commande le pare brise chauffant qui limitera la buée en l'absence de chauffage et de ventillation dans l'habitacle. L'inter dessous commande les longues portés du toit. Pour ceux qui connaissent les 3 interrupteurs en haut srvent au système ARB (Commande pneumatique et blocage des différentiels de ponts). En dessous les joysticks commandant les treuils avant et arrière avec au centre un interrupteur (rouge) d'alimentation des relais de treuils. Viennent ensuite la prise allume cigarette et les boutons de vitres électriques. Le gros voyant rouge est un répétiteur indiquant un défaut de pression d'huile moteur. L'inter jaune à droite commande l'éclairage de la benne arrière. Le rond complètement à droite est le support du GPS, un Garmin 276C.

En dessous on a, a gauche, 6 interrupteurs d'origine( dont 3 seulement servent d'origine !) qui commandent l'éclairage interieur, les feux de brouillard arrière et les warning.  Viennent le coupe circuit moteur, la boite de fusibles et les relais au nombre de 9 tous utilisés.

Les mano au dessus sont un compte tour branché sur l'allumage (pratique pour controler son bon fonctionnement), un mono de température de refroidissement VDO (bien plus précis que celui d'origine!) une jauge a essence et un voltemêtre.

Le bloc compteur d'origine ne sert plus que pour le compteur de vitesse et le compte tour branché sur l'arternateur (là encore utile pour savoir ou en ait l'alternateur. (Ces derniers perdent en premier leur témoin de charge visible à la mise en contact puis l'impulsion à la borne W et enfin tombent en rade....ces bêtes là ont vraiment du mal à supporter l'eau et le boue trop longtemp.)

Il reste à fixer cette console montée sur charnière afin de pouvoir facilement accéder à l'ensemble des branchements de façon ultra simple.

Le moteur a démarré le WE dernier et j'ai pu tester l'ensemble des faisceaux : 2 anomalies mineures sont à déplorer : le phare droit a une inversion au niveau des codes/phares et le phare gauche ne fonctionne pas en code.

Pour le reste tout est OK ! et le système de refroidissement avec ses 2 sondes (réglable et mécanique ) fonctionne à merveille. J'ai decouvert au passage le champs du V8 dans sa nouvelle ligne d'échappement racourcie.....

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×